État

Elvis & Nixon

Un bon portrait croisé de deux figures historiques majeures des années 70 aux États-Unis.

On a parfois du mal à ne pas voir Franck Underwood poindre malgré la performance de Kevin Spacey dans la peau d’un Richard Nixon qui peine à supporter l’excentricité du King interprété par Michael Shannon. Lui qui est un habitué des rôles taciturnes et effacés apporte ici une touche de réalisme au personnage d’Elvis, sans cesse à mi-chemin entre son costume de superstar et sa mélancolie solitaire.

Pourtant très court – 1h26 – le film ne laisse pas sur sa faim et réussi à instaurer dès les premières minutes un véritable attachement aux personnages. Un très bon moment de cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*