État

Elvis & Nixon

Un bon portrait croisé de deux figures historiques majeures des années 70 aux États-Unis.

On a parfois du mal à ne pas voir Franck Underwood poindre malgré la performance de Kevin Spacey dans la peau d’un Richard Nixon qui peine à supporter l’excentricité du King interprété par Michael Shannon. Lui qui est un habitué des rôles taciturnes et effacés apporte ici une touche de réalisme au personnage d’Elvis, sans cesse à mi-chemin entre son costume de superstar et sa mélancolie solitaire.

Pourtant très court – 1h26 – le film ne laisse pas sur sa faim et réussi à instaurer dès les premières minutes un véritable attachement aux personnages. Un très bon moment de cinéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*