Le Destitué

… un bel épisode de Kaamelott où le roi Arthur se balade dans la presqu’île de Crozon… Comme moi ce début de semaine.

Menez Hom dans les brumes

Menez Hom dans les brumes

Ce week-end a été plutôt encore une fois, entre révisions, bricolages de projet génie logiciel et lecture de la fin de Jurassic Park. Dimanche, on fêtait l’anniversaire d’Arnaud chez Anna et Guillaume, je suis arrivé en fin de matinée le temps de préparer toutes mes affaires et réparer un bug sur le blog, au delà d’une certaine taille de texte et/ou de nombre de shortcodes, les articles ne s’affichent plus… je ferais surement un papier pour expliquer ça. Bref, arrivée un peu avant midi à Lorient, apéro puis gueuleton, et après-midi jeux de cartes à la plage. Kerguelen était particulièrement bondée de monde, c’était impressionnant ! Je ne suis reparti qu’en fin d’après-midi vers Quimper, pour arriver à la maison en début de soirée ; j’ai profité de la soirée pour me fabriquer un P3RSLe P3RS est un petit réchaud à alcool, fabriqué à partir d’une canette en aluminium. ~30 grammes, 20ml d’alcool à brûler pour faire bouillir 25cl d’eau : [url]http://www.randonner-leger.org/wiki/doku.php?id=p3rs[/url] pour la randonnée prévue pour les jours suivants.

Le lendemain, départ vers 8h30 pour Crozon. Un passage improvisé par le Menez Hom pour admirer la vue du matin dans la brume, et quelques achats au Leclerc de Crozon, notamment une bouteille d’alcool à brûler pour le P3RS, un pain aux figues et une petite bouteille de lait. Encore un détour jusqu’au cap de la Chèvre pour y déposer une réserve d’eau pour le lendemain, et je dépose la voiture à Crozon.

Pointe du Toulinguet

Pointe du Toulinguet

La journée s’enchaine assez vite finalement ; le stop fonctionne plutôt pas mal dans la presqu’île, une petite vingtaine de minutes d’attente suffisent pour qu’un homme fort sympathique s’arrête. Je me fais déposer dans le centre de Camaret et rejoins le port, puis le sentier côtier. pointe du Grand Gouin, pointe du Toulinguet et l’hanse de Pen Hat, pointe de Pen Hir, tout s’enchaine plutôt bien. Sur cette dernière je retrouve par hasard l’homme qui m’a pris en stop un peu plus tôt, il vient ici faire de l’escalade, il faut dire que le terrain s’y prête largement. Bref passage à Camaret pour aller en stop jusqu’à Kerloc’h histoire d’éviter les falaises entre Pen Hir et Kerloc’h, partie de GR franchement pas intéressante. C’est marée basse et la plage est immense, ça dérase vraiment loin, c’est agréable de pouvoir couper tout droit. pointe de Dinan, côte, plage de la Palue, et enfin première pointe avant la plage où je m’arrête pour manger.

Une mouette

Une mouette

Et la rando s’arrête là puisque, une fois fini de manger, le soleil se couche et le vent ne tombe pas, l’air est humide, je sens que ça va cailler dans la nuit… 2h de marche plus tard, je suis revenu à la voiture dans laquelle je passe la nuit, fraîchement… je me dis que je me serais vraiment caillé sur la côte, j’ai bien fait d’écouter. Je suis de retour à la maison le mardi midi et décide de retourner à Vannes dans l’après-midi, je reviendrais vendredi en camping-car avec papa. Juste après Quimper une fille fait du stop, elle va à Nantes, parfait, je la dépose à Vannes centre 1h30 plus tard, c’était sympa de discuter avec elle pendant le trajet. Comme quoi c’est entre stoppeurs qu’on se comprend… faudra que je m’y remettre un de ces quatre.

[refs]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*