Philosophie grippale

«la grippe A, c’est quand même un truc à vous laisser philosophiquement sceptique, non ?» (blague pourrie perso sous licence libre)

Ça y est, je suis mourant. Ils l’ont dit sur TF1, et les gens dans la rue me l’ont confirmé, mes symptômes ne mentent pas : j’ai le nez bouché et je tousse, je suis fichu, contaminé, changez de trottoir, brûlons le, au bûcher le contaminé.

Et oui, c’est l’automne, il fait plus frais, plus humide aussi… pas étonnant qu’on choppe un petit rhume donc. Mais non, la grippe A va tous nous tuer ma bonne dame, donc moi aussi j’vais y passer j’vous dit. Mais pour le moment ça va pas trop mal ; bon, j’ai le nez bouché donc je ne sent plus rien, odeur ou gout, et à force ça fatigue, tout ça. Le seul avantage c’est que ça fourni une bonne excuse pour rester glander au chaud.

Dans tout ça, j’ai pas fait grand chose du week-end… une fête, des bouffes, 300km en voiture, des photos débiles, et des rencontres atypiques que je raconterai peut-être une autre fois.

La citadelle à Port-Louis. Jolis nuages ce vendredi 1 octobre

La citadelle à Port-Louis. Jolis nuages ce vendredi 1 octobre

... là aussi

... là aussi

Sur ce, j’vais aller pioncer, c’est fatiguant le rhume. (-e?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*