By night

L’un des nombreux avantages qu’il y a vivre en résidence étudiante, c’est de profiter de la joie qu’éprouvent certains crétins à courir en hurlant dans les couloirs, martelant au passage des portes et sonnettes qui n’ont jamais rien demandé à personne.

Quand c’est comme ça, on fait celui qui n’a rien entendu, et on sort sur son balcon pour essayer de faire des photos en long temps de pose, histoire d’imaginer un instant qu’on est un grand photographe amateur. Mais comme on a du matériel de campeur Inuit, ça ne donne rien. Pourtant lundi matin, ça ne rendait pas si mal, entre l’aube et les lumières de la ville…

Là-dedans il y a une tentative furtive de HDR, pas forcément très visible... et un flou du ciel pour essayer de virer les parasites.

Là-dedans il y a une tentative furtive de HDR, pas forcément très visible... et un flou du ciel pour essayer de virer les parasites.

Une réflexion au sujet de « By night »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*