Étape 9 : Hourtin − Andernos-les-Bains

Et encore un réveil trop tardif, décidément cela devient une tradition. J’ai eu du mal à dormir, il fait si chaud que le simple drap que j’utilise en guise de sac-à-viande est déjà trop chaud et m’a amplement suffit la majeur partie de la nuit. Un gros orage a éclaté au loin vers 1h30, apparemment au-dessus d’Hourtin-Plage et de la côte, et un second juste au dessus d’Hourtin cette fois, vers 4h. À peu près quand une grosse araignée a tenté de m’escalader, belle frayeur !

Route landaise, à perte de vue

Route landaise, à perte de vue

Départementale inintéressante au possible ce matin, les routes des Landes c’est vraiment l’horreur, même si un léger vent frais fait du bien. Carcans, Lacanau, puis piste cyclable vers le Porge et Lège-Cap-Ferret que j’atteins à midi sans histoire. Je ne sais pas où je dors ce soir, il faut que je vois si j’ai des réponses de canapé, la dame de la médiathèque de Lège me renvoie à celle de Andernos, 30 minutes plus loin sur la piste cyclable. Achat de pain, pâté, tomate et pomme puis repas dans le parc à côté de la médiathèque en attendant l’ouverture. Une fois l’adresse notée, je me rends chez Sylvain, trentenaire très sympa que j’accompagne au club de tennis où il travaille car il n’a plus internet chez lui. Quelques mails et mises-à-jour, retour à la maison, douche, TV, repas frugal, soirée DVD Les Inconnus pendant que Sylvain va voir un concert au Teich, je ne suis pas en forme pour sortir ce soir, la chaleur sur la route est assez fatigante…

[url=http://tinyurl.com/39f9kll]Total, 60 km[/url]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*