Étape 6 : Aytré − Brouage

Meilleure nuit depuis le début à priori, peut-être parce que le matelas sans sommier nous convient assez bien après des journées de route. Tellement bonne nuit qu’on rate le réveil et part vers 9h… un peu plus, puisqu’on tourne un peu dans Aytré pour trouver un moyen d’en sortir et de se diriger vers Rochefort, qu’on atteint à peine 2h plus tard, route vraiment peu intéressante.

Mûr fortifié, les remparts de Brouage

Mûr fortifié, les remparts de Brouage

Le train de Lénaïc part à 15h54, cela nous laisse le temps d’aller acheter de quoi manger, avant de profiter des jardins de la Corderie Royale pour casser la graine et faire une légère sieste. Le vent n’en fini pas de forcir, à tel point qu’on sort les sacs de couchage pour faire la sieste ! Vient le moment du départ, Lénaïc prend son train et sur un dernier au revoir je reprends seul la route.

Cela commence fort avec le vent qui m’aide heureusement à franchir le pont de la Charente, pour mieux me le faire payer quelques minutes plus tard quand il faut bifurquer vers Soubise… Pourtant il n’est que 17h quand j’arrive à Brouage. Le vent ne se calme pas… Petite visite de la ville fortifiée que je connais déjà un peu, toilette sommaire dans les WC public près de l’accueil, repas sur les remparts juste au dessus composé de pain et de petits pois et carottes froid. Je tente le coup et fait chauffer une gamelle d’eau pour un thé avant de dormir, cela fait du bien.

Je me couche sur mon rempart après avoir vu deux cigognes se poser non loin de moi puis repartir.

[url=http://tinyurl.com/2vgspl7]Total, 55 km[/url]

Une réflexion au sujet de « Étape 6 : Aytré − Brouage »

  1. Lénaïc dit :

    Un petit message pour prévenir que je suis bien rentré.
    Désolé si les auxrevoirs à la gare ont été assez brefs mais la montée du vélo dans le train était plutôt galère. Je me suis d’ailleurs coincé un doigt entre deux portes! ^^ J’ai également oublié ma carte SD, donc profites-en pour prendre plein de belles photos.
    En tout cas, merci beaucoup pour ce voyage. Ca aurait été avec plaisir de t’accompagner plus lonngtemps, mais c’était malheureusement impossible. On aura sûrement l’occasion de refaire d’autres voyages de ce genre (« à la cool ») un peu plus tard.
    Bon courage pour la suite de ton aventure. Tu devrais avoir un peu moins de mal à trouver ton chemin avec une « décision de con » en moins…
    A bientôt.
    Lénaïc

  2. Charlie dit :

    @Lénaïc

    Merci à toi d’avoir fait le lièvre pendant tant de kilomètres ! Et puis ne t’inquiètes pas, j’ai largement les réserves nécessaires pour prendre quelques décisions bien connes de mon cru 😛

    J’ai tilté à Brouage pour la carte, je vais tâcher moyen d’en faire bon usage…

    A bientôt, mais pas trop quand même, ça m’arrangerait que continuer un moment ^^

    Charlie à roulettes mobiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*